COVID-19 : eCampusOntario a regroupé des ressources pour soutenir la transition aux cours à distance. Visitez la page

Photo gros plan d'une femme écrivant dans un cahier rouge sur un bureau avec une tasse de café devant elle
Photo par Startup Stock Photos sur Pixabay
15.01.2020 - 5 min. Lire

Une professeure élabore un manuel de biologie en français, par et pour les étudiant(e)s

Isabelle Ladouceur, professeure à La Cité à Ottawa, a pour ambition d’accroître l’accès aux ressources éducatives libres (REL) pour les étudiant(e)s francophones. Non seulement les REL sont des alternatives éditables et abordables en comparaison des manuels scolaires traditionnels, mais comme Isabelle l’a découvert, les étudiant(e)s peuvent s’impliquer davantage dans leur apprentissage grâce à la création de REL. C’est pourquoi elle a collaboré avec certain(e)s de ses étudiant(e)s en sciences pour élaborer une ressource qui accompagne son cours Biologie générale, un cours de première année qu’elle enseigne souvent. Isabelle parle à la communauté d’eCampusOntario de la valeur des REL dans l’enseignement et l’apprentissage franco-ontariens.

Quelles sont les valeurs ajoutées de l’utilisation des REL dans l’éducation ?

La valeur ajoutée d’utiliser une REL en éducation postsecondaire est la flexibilité offerte par cette ressource. En effet, dans le cadre du cours de biologie générale, les étudiants participeront au développement et à la mise en place d’une REL adaptée aux besoins du cours et à la réalité postsecondaire franco-ontarienne. La plupart des ressources (format papier ou numérique) sont calquées sur un modèle québécois ou européen qui n’est pas toujours transférable à toutes les institutions postsecondaires et les références culturelles ne sont pas toujours suffisamment diversifiées dans les ressources traditionnelles pour refléter la diversité de notre population étudiante de plus en plus internationale. Les REL nous permettent d’adapter (flexibilité) les ressources à l’image des étudiants qui fréquentent nos institutions.

 trois étudiants aux cheveux noirs regardent un ordinateur portable
Les étudiants de La Cité travaillent ensemble pour créer une REL

Dans le cas de la stratégie mise en place à La Cité, nous amenons le concept à un niveau supérieur :  l’étudiant est au cœur du processus de création d’une REL. Il participera aux diverses étapes d’élaboration, de mise en place et de consultation de cette ressource en ligne et ce, dans une approche collaborative ou chacun(e) sera appelé(e) à produire une page du manuel en question. L’expérience va au-delà des apprentissages théoriques de la salle de classe! L’idée est de poursuivre cette initiative de semestre en semestre afin d’ajouter/bonifier la ressource en fonction des avancées biologiques et en fonction des différents modes d’apprentissage des étudiants. Il s’agira donc d’une REL en continuelle transformation!

Enfin, il ne faut pas oublier que les REL sont gratuites et accessibles à tous et en tout temps ! Dans le monde de l’éducation postsecondaire, cela peut représenter un avantage financier certain quand des centaines de dollars peuvent être économisés.

une femme aux cheveux noirs est assise devant un ordinateur, souriant
Isabelle Ladouceur dans sa classe

En quoi les REL sont-elles importantes spécifiquement pour la communauté éducative francophone ?

Dans le monde de l’éducation postsecondaire, il existe relativement peu de ressources en français quand nous nous comparons avec le côté anglophone. Pourtant, les notions ne changent pas en fonction de la langue! Les modèles québécois et européens ont la cote, mais tous les ressources ne devraient pas être calquées uniquement sur ces modèles. Les REL permettent ainsi de tisser des liens entre les diverses réalités francophones à travers les communautés et permettent de partager et de faire rayonner le fait français à l’extérieur des murs des institutions d’enseignements et des barrières géographiques. Des REL en français permettent le partage du savoir parmi les communautés francophones et francophiles.

Comment les REL peuvent-elles accroître l’engagement des étudiant(e)s ?

Avec l’initiative mise en place à La Cité, l’étudiant est au centre de son processus d’apprentissage. Il participe activement au processus de création, d’élaboration et de mise en place d’une REL à son image. L’étudiant utilise un vocabulaire adapté et vulgarise les notions comme il les a comprises ce qui amène le lectorat à voir la perspective étudiante. Il s’agit d’une REL créée par les étudiants pour les étudiants!

Dans ce contexte, la REL est adaptée au cours, permet de valider la compréhension des concepts et de vulgariser adéquatement des informations techniques pour une vaste communauté virtuelle. Les étudiants étaient enthousiastes et motivés de créer une REL concrète qui va au-delà d’un simple travail remis pour évaluation dans le cadre d’un cours. Ils étaient fiers de laisser leur marque et de participer à un projet collaboratif avec leurs collègues. Les apprentissages étaient plus que scolaires : l’entraide, la créativité et l’engagement étaient au rendez-vous!

Les REL francophones peuvent naturellement servir à la promotion virtuelle des enseignements et permettre un accès illimité dans le temps ce qui est un avantage certain dans le monde postsecondaire.

Comment eCampusOntario a-t-il contribué à l’élaboration de cette REL ?

L’équipe d’eCampusOntario est à l’écoute de nos besoins et elle est efficace et rapide dans ses interventions. Elle offre un appui spécialisé, individualisé et authentique compte tenu de la nature de la tâche. Que ce soit par la tenue de sessions d’information avec les étudiants ou de rencontres virtuelles ou par des échanges courriels, j’ai reçu un accompagnement adapté à toutes les étapes du processus.

L’aventure n’est pas terminée ! Il faut maintenant préparer notre REL à la publication sur le site de la bibliothèque virtuelle. Nouveau jalon = nouveau défi !

Cette ressource éducative libre est actuellement en cours de révision et n’est pas encore disponible au public.