eCampusOntario a rassemblé des ressources pour soutenir l’enseignement et l’apprentissage à l’avenir. Visitez la page

CAPFO
01.11.2022 - 4 min. Lire

Sept nouveaux.elles employeur.euse.s contribueront à accélérer les nouvelles possibilités d’apprentissage par l’expérience pour les apprenant.e.s franco-ontarien.ne.s

eCampusOntario a ouvert une nouvelle porte pour permettre aux apprenant.e.s franco-ontarien.ne.s d’acquérir une précieuse expérience de travail. Avec la relance de sa programmation du Consortium d’apprentissage expérientiel francophone de l’Ontario (CAPFO) au cours de l’été dernier, CampusOntario a accueilli sept nouveaux employeur.euse.s sur le marché du CAPFO. Ces nouveaux.elle.s employeur.euse.s élargiront les possibilités de placement professionnel pour les étudiant.e.s francophones de la province. 

Représentant un consortium d’établissements postsecondaires francophones et bilingues de l’Ontario, le CAPFO offre des occasions d’apprentissage intégré au travail (AIT) en mettant les étudiant.e.s en contact avec des placements dans l’industrie, la recherche et les organismes communautaires francophones et bilingues. 

«  Le CAPFO ouvre l’horizon aux étudiant.e.s et aux éducateur.trice.s pour qu’ils et elles s’engagent de manière significative avec les employeur.euse.s et coordonnent les occasions d’AIT en personne, hybride et numérique », a déclaré Andrea Krasznai, associée à l’apprentissage numérique pour les initiatives d’apprentissage expérientiel en français à eCampusOntario. « Les étudiant.e.s ont la possibilité de renforcer leurs compétences et d’acquérir de l’expérience dans le cadre de projets réels avant l’obtention de leur diplôme afin de pouvoir entrer sur le marché du travail avec confiance, tandis que les éducateur.trice.s peuvent enrichir l’expérience en classe, établir des relations avec partenaires d’industrie et recevoir de la rétroaction en temps réel pour s’assurer que le programme d’études est adapté à leur contexte industriel actuel. » 

L’AIT est venu au premier plan comme l’une des solutions à un problème clé du paysage actuel du marché du travail : la pénurie de main-d’œuvre qualifiée. Les employeur.euse.s engagé.e.s dans le marché du CAPFO ont accès à la prochaine génération de talents et contribuent à la formation des diplômés qui entrent sur le marché du travail. 

Afin d’offrir aux apprenant.e.s franco-ontarien.ne.s des opportunités immédiates, le projet utilise une plateforme intuitive de jumelage en ligne appelée Riipen qui met en relation les établissements d’enseignement avec des partenaires industriels francophones et bilingues.  

« Les entreprises et les organismes à but non lucratif peuvent accéder gratuitement à des stages rémunérés basés sur des projets, » a déclaré Dana Stephenson, cofondatrice et directrice générale de Riipen au National Post. « Les stages à distance permettent de réduire la pression sur les capacités, de stimuler la productivité et d’accroître l’accès à la pensée innovante, tout en offrant aux étudiants de n’importe où dans le pays des possibilités flexibles d’accroître leur expérience, d’obtenir un mentorat et de développer l’esprit d’entreprise recherché par les recruteurs de tous les domaines. » 

Parmi les employeur.euse.s qui ont rejoint le marché du CAPFO, on retrouve Afroa Beauty,PAAL Partageons le monde,Centre Solaris,Re-Generation,Solutions Ecotime Inc,Rivage du Val St-François et BDH Collective. Les étudiant.e.s qui se connectent à Riipen peuvent découvrir ces opportunités pour compléter leurs cours et accélérer leurs trajectoires de carrière.  

Le CAPFO continue de recruter des professeur.e.s et des employeur.euse.s francophones et bilingues intéressés afin d’étendre le succès du projet.  

Pour savoir comment votre organisation peut s’impliquer dans le CAPFO, veuillez contacter Andrea Krasznai, Digital Learning Associate for French Experiential Learning Initiatives, à l’adresse fr@ecampusontario.ca.