SXD Lab : Nous faisons du design

SXD Lab - groupe d'étudiants travaillant sur un projet de conception
26.03.2018 - 6 min. Lire

Récemment, j’ai eu le plaisir de voyager à travers l’Ontario pour coanimer trois design sprints qui ont comme but d’améliorer l’expérience étudiante (SXD). Une journée avec des étudiants, des professeurs et des administrateurs du Confederation College, de l’Université de Waterloo et de l’Université d’Ottawa. J’ai été accompagné par deux designers de services remarquables: Denise Withers (consultante en innovation et en design) et Michelle Cheung (désigner associée). Voici quelques points que j’ai relevés en cours de route.

SXD Lab - étudiants travaillant sur un projet

Depuis sa création, le Lab SXD a été entièrement piloté par des étudiants, pour la simple et unique raison qu’ils sont les utilisateurs finaux de l’éducation. Nous avons demandé à ces étudiants de résoudre des problèmes postsecondaires ambitieux, en utilisant un processus de pensée conceptuelle. Au cours de l’année, ces designers en formation sont devenus des maîtres d’un processus qui, selon nous, en général apporte plus de valeur à l’éducation postsecondaire. Donc, en février, nous avons fait une tournée de design pendant une semaine, afin de partager ce que nous avons appris: soutenir les initiatives dirigées par les étudiants, offrir un cours accéléré sur le design tout en adoptant une approche d’apprentissage par la pratique et surtout d’engager un public diversifié d’éducateurs et de personnel de soutien institutionnel.

Voici quelques éléments que j’ai appris de ma semaine pendant la tournée de design :

1. Il y a un appétit pour le design et la co-création. Les personnes avec ou sans expérience en design sont curieuses d’en savoir plus. Ils sont réceptifs à l’idée d’engager tout le système d’éducation postsecondaire pour co-créer des solutions qui profitent à l’apprentissage. Les étudiants sont particulièrement excités par l’idée qu’ils peuvent contribuer de manière significative à l’apprentissage du processus de design. La plupart des professeurs et des administrateurs que nous avons rencontrés aimaient l’idée de travailler avec les étudiants (par exemple, créer du matériel pédagogique ou désigner des supports pédagogiques auxiliaires), mais ne savaient pas comment s’y lancer. Ils veulent s’engager avec les étudiants, mais ne savent pas comment efficacement cultiver et générer la pensée des élèves. Demander à un étudiant ce qu’ils veulent est très différent de générer stratégiquement une idée via un processus de design.

SXD Lab - groupe d'étudiants travaillant sur un projet de conception

2. Le processus de design est inconfortable, mais puissant. Un principe fondamental du design est de vous empêcher de passer à une solution, mais plutôt de vous concentrer sur la définition du problème. David Kelly, un membre fondateur de l’IDEO a noté ce biais naturel pour cette action. Il n’est pas rare que les organisations, les comités ou la direction s’assoient autour d’une table et essaient de trouver une façon pour sortir du problème. Ce processus produit souvent des prototypes encombrants et coûteux qui peuvent ou non être utiles. Le pouvoir derrière le design est de définir clairement le problème que vous voulez résoudre et de passer un temps minime à construire un prototype simple et de base. Le prototypage est une question de réduction de risques. De tester des idées tôt et à peu de frais est souvent une tactique sous-utilisée. Ce type intelligent, nommé Albert Einstein, a une citation brillante qui résume l’élément central du design:

“If I had only one hour to save the world, I would spend fifty-five minutes defining the problem, and only five minutes finding the solution.”
~ Albert Einstein

SXD Lab - dessins conceptuels sur table en bois

3. Le système postsecondaire a besoin plus d’opportunités de design et de la pensée conceptuelle. Premièrement, le design ne devrait pas être considéré comme la même chose que la pensée conceptuelle. Le design peut être vaguement défini comme étant; créer, faire, tester, visualiser et voir. Par la suite, la pensée conceptuelle est une stratégie ou une approche pour résoudre les problèmes. Karel Vredenburg dit: «que le design peut être fait très rapidement et efficacement tout en augmentant les chances de succès. La pensée conceptuelle, comme son nom l’indique, est une nouvelle façon de penser à un problème ou une opportunité, pour que par la suite ils puissent l’aborder en collaborant avec une équipe de spécialistes ». Pensez à toutes les choses que vous avez entendues chez les étudiants à propos de leurs expériences dans le système éducatif (dans et à l’extérieur de la salle de classe). Une question que je me pose souvent est «combien de ces problèmes existent parce que l’idée n’a pas été évaluée adéquatement avec l’utilisateur final?» Je pense que les collèges et les universités doivent «désigner» des vérifications plus fréquentes avec les apprenants, sur tout ce qui a potentiellement un impact sur l’expérience étudiante. Cela ne devrait pas être interprété dans le sens ou il devrait avoir plus d’étudiants dans les comités ou avoir plus de sondages! Je crois qu’un processus de design adéquat est nécessaire parce qu’il y a tellement de pièces qui permettent au navire du postsecondaire de flotter.

SXD Lab - des personnes regardant par-dessus la table avec un tableau blanc derrière

Cette tournée de design a été une expérience d’apprentissage précieuse pour l’équipe du Lab SXD. Nous avons lancé ce mouvement, dans le but de donner aux étudiants, les moyens d’améliorer leurs expériences, de développer une culture de design et d’innovation, mais aussi de faire participer l’ensemble du système éducatif à la création de meilleures solutions. Bien que nous ayons seulement gratté la surface avec ces petits groupes de représentants du système postsecondaire, nous souhaitons poursuivre nos efforts pour améliorer, développer et mobiliser les institutions, dans le but d’améliorer l’expérience étudiante (SXD). Restez à l’écoute pour les mises à jour du Lab SXD. Oui, le site Web arrive bientôt!

Écrit par Christopher J. Fernlund. Suivez-le sur Twitter @fernfeed.

05.09.2018
Pour un départ rapide en 2018-2019

Photo de Mimi Thian sur Unsplash. À l’approche de l’année universitaire 2018-2019, j’entrevois un cheminement stimulant pour les étudiants des collèges et universités de l’Ontario. Outre les programmes exemplaires déjà

En lire davantage
31.05.2018
Gratitude et bonnes choses de la vie : une réflexion sur mon expérience OE Global

Je me sens un peu en dehors de mes pompes. La semaine dernière, je me trouvais dans un bel environnement de conférence, à Delft, aux Pays-Bas, en train d’écouter des

En lire davantage
14.05.2018
Fournisseurs de sondages, Technologie educative – DI

eCampusOntario invite les fournisseurs intégrés ou affiliés à des établissements d’enseignement postsecondaire en Ontario à soumettre des déclarations d’intérêt en vue de soutenir l’élaboration et le lancement d’un sondage, en

En lire davantage