eCampusOntario a rassemblé des ressources pour soutenir l’enseignement et l’apprentissage à l’avenir. Visitez la page

ecampus logo e and picture of people looking at a computer
17.05.2021 - 7 min. Lire

Les Instituts Autochtones Sont À La Tête De L’éducation Postsecondaire Autochtone En Matière D’apprentissage Virtuel En Partenariat Avec eCampusOntario

Mercredi 17 mai 2021 (10 h heure de l’Est)
Originalement publié sur Consortium des instituts autochtones (IIC)

Grâce à un financement collaboratif et novateur de la part de la province et d’organismes sans but lucratif du secteur de l’éducation, les instituts membres du Consortium des instituts autochtones (IIC) élaboreront et amélioreront l’apprentissage virtuel en Ontario pour les apprenants autochtones.

À la suite d’un investissement historique de 50 millions de dollars dans la Stratégie d’apprentissage virtuel (SAV), l’IIC a noué un nouveau partenariat avec eCampusOntario afin de renforcer la capacité virtuelle des instituts autochtones de l’Ontario par l’entremise de micro-titres de compétences.

Le montant total accordé aux instituts autochtones pour l’élaboration de cours de micro-titre de compétences est de 398 340 $. Les instituts autochtones Kenjgewin Teg et Six Nations Polytechnic sont des membres officiels d’eCampusOntario. La Six Nations Polytechnic dirigera l’élaboration de ces cours de micro-titre de compétences, suivant deux expressions d’intérêt retenues.

« Grâce au soutien continu d’eCampusOntario et du ministère des Collèges et Universités, Kenjgewin Teg est enthousiaste à l’idée d’accueillir un plus grand nombre d’apprenants alors que les instituts autochtones élargissent leur programmation virtuelle et accroissent la sensibilisation à l’égard de leur crédibilité », a déclaré Stephanie Roy, présidente du Kenjgewin Teg.

Destiné à favoriser la croissance et l’avancement de l’apprentissage virtuel à l’échelle des établissements postsecondaires de la province, l’investissement de 50 millions de dollars du ministère des Collèges et Universités de l’Ontario, en partenariat avec eCampusOntario, a été annoncé le 11 décembre 2020. 

En janvier 2021, des manifestations d’intérêt ont été publiées et les membres de l’IIC ont vu leurs candidatures retenues dans le volet de la maîtrise du numérique – l’élaboration et l’adoption de ressources et de soutiens professionnels destinés au corps professoral et aux étudiants afin d’améliorer l’enseignement et l’apprentissage virtuels.

Sous la direction de la Six Nations Polytechnic, les membres de l’IIC entreprendront l’élaboration de deux nouveaux micro-titres de compétences axés sur les stratégies d’évaluation de l’apprentissage virtuel autochtone et la conception hybride-flexible (Hyflex) dans l’enseignement et l’apprentissage autochtones tout au long de l’année 2021.

« Avec l’élaboration de deux nouveaux micro-titres de compétences axés sur les « stratégies d’évaluation de l’apprentissage virtuel autochtone » et la « conception Hyflex dans l’enseignement et l’apprentissage autochtones », les instituts autochtones se positionneront en tant que chefs de file en Ontario en matière d’apprentissage virtuel et de nouveaux micro-titres de compétences axés sur les Autochtones », a déclaré
Rebecca Jamieson, présidente intérimaire de l’IIC et présidente-directrice générale de la Six Nations Polytechnic.

De plus, grâce au travail de défense de l’IIC, un nouveau poste a été créé au sein d’eCampusOntario pour un conseiller technique en apprentissage virtuel. Ce poste appuie tous les instituts autochtones en matière de soutien à l’apprentissage virtuel, d’expertise technologique et d’améliorations futures à leurs programmes d’études et processus.

« eCampusOntario est très heureux d’aider les instituts autochtones à réaliser les avantages de l’apprentissage virtuel. Notre partenariat avec le Consortium des instituts autochtones contribue à assurer l’élaboration de contenu éducatif virtuel de haute qualité dirigé par des Autochtones, tout en soutenant une capacité accrue chez les instituts autochtones en vue de continuer à encourager et à diriger le développement de l’apprentissage virtuel au profit de tous les apprenants », a déclaré Robert Luke, président-directeur général d’eCampusOntario.

« L’IIC reconnaît les efforts incommensurables des instituts autochtones membres dans l’élaboration de deux nouveaux micro-titres de compétences », a déclaré Wendelyn Johnson, directrice générale de l’IIC. « L’IIC prévoit poursuivre le partenariat exemplaire entre eCampusOntario et le ministère des Collèges et Universités afin de soutenir la capacité, la croissance et la reconnaissance globales des instituts autochtones membres. »

Citations supplémentaires

« Nos gens veulent être formés et éduqués plus rapidement. L’apprentissage virtuel est devenu la norme à Oshki-Wenjack et l’introduction de micro-titres de compétences axés sur les Autochtones enrichira l’apprentissage dans notre institut. »
Lorrie Deschamps, présidente d’Oshki-Pimache-O-Win : Wenjack Institute

« Depuis le début de la pandémie, comprendre le monde de l’apprentissage virtuel à temps plein a été un défi pour tous les instituts postsecondaires. Après l’achèvement de nouveaux projets de micro-titres de compétences en maîtrise du numérique, le succès du personnel, des enseignants et des apprenants de l’Anishinabek Educational Institute (AEI) ne peut que croître. »
Mindy Taylor, directrice intérimaire de l’éducation de l’Anishinabek Educational Institute

« L’Iohahi:io Akwesasne Education and Training Institute est fier des résultats positifs obtenus en marge des candidatures reçues dans le cadre de la Stratégie d’apprentissage virtuel. L’IIC continue à faire du bon travail au titre des ressources qui profitent directement à tous les instituts autochtones membres. »
Norma Sunday, vice-présidente de l’IIC et directrice de l’Iohahi:io Akwesasne Education and Training Institute

« Shingwauk Kinoomaage Gamig se félicite du développement accru et de la position des instituts autochtones dans le monde de l’apprentissage virtuel postsecondaire. Nos étudiants méritent et recevront la même éducation de qualité élevée qu’en salle de classe. »
Dianne Roach, directrice intérimaire de Shingwauk Kinoomaage Gamig

« Les instituts autochtones sont à la tête de l’apprentissage virtuel pour ce qui est de l’enseignement postsecondaire autochtone en Ontario et, en partenariat avec eCampusOntario, nous définissons la norme en matière de partenariats de bonne qualité. Ce travail en est un exemple. L’Ogwehoweh Skills and Trades Training Centre continuera à soutenir de manière innovante notre communauté dans ses parcours d’apprentissage. »
Erin Monture, directrice de l’Ogwehoweh Skills and Trades Training Centre

À propos de l’IIC

Créé en 1994, le Consortium des instituts autochtones est une société à but non lucratif mandatée pour représenter l’intérêt collectif des instituts autochtones et dont la mission est de soutenir la capacité et la reconnaissance des instituts autochtones. Les instituts autochtones constituent l’un des piliers du système d’éducation et de formation postsecondaires de l’Ontario qui sont reconnus en vertu de la Loi de 2017 sur les établissements autochtones. Les instituts autochtones sont des instituts communautaires d’enseignement et de formation postsecondaires qui sont détenus et gérés par des Autochtones et sont axés sur une programmation locale, accessible et culturellement appropriée. Les instituts autochtones offrent des environnements d’apprentissage sûrs et adaptés à la culture fondés sur des modes de connaissance et de vie autochtones qui honorent les traditions autochtones.

Liens associés

Consortium des instituts autochtones

Compte Twitter de l’IIC

Compte LinkedIn de l’IIC

Loi de 2017 sur les établissements autochtones

Personne-ressource principale pour les demandes des médias

 info@iicontario.ca
Jake Jamieson, dirigeant, Marketing et communication de l’IIC