David Porter, président-directeur général, reçoit un doctorat honorifique pour ses travaux dans le domaine de l’innovation postsecondaire

Une main tient un diplôme blanc roulé noué avec un ruban rouge
Photo de Ekrulila sur Pexels
31.10.2019 - 8 min. Lire

Citant le dévouement de toute une vie à la promotion de l’innovation dans le secteur canadien de l’enseignement postsecondaire au Canada, la Kwantlen Polytechnic University (KPU) de la Colombie-Britannique a décerné à David Porter, président-directeur général d’eCampusOntario, un doctorat honorifique en droit le mois dernier.

M. Porter était présent à la cérémonie de remise des diplômes de la KPU, le 9 octobre 2019, pour recevoir le prix, s’adresser aux finissants et à leurs familles, et pour offrir des conseils clés aux jeunes diplômés.

« Même si vous vous attendez à ce que votre voie soit toute tracée à partir de maintenant, ce ne sera probablement pas le cas », leur a-t-il dit.

De multiples engagements professionnels et d’autres apprentissages vous attendent. J’ai moi-même travaillé dans des organisations des secteurs privé et public et j’ai aussi été travailleur autonome. Dans chaque cas, j’ai essayé d’apprendre de toutes les personnes que j’ai côtoyées et j’ai cherché d’autres sources de connaissances – souvent en ligne – pour combler les lacunes. La leçon pour vous est simple : soyez prêts à affronter les obstacles qui se présenteront sur votre chemin après vos études. Tirez profit de toutes les connaissances qui s’offrent à vous, partout et en tout temps. »

Son discours complet figure après le présent article.

Dans un communiqué publié sur le site Web de la KPU (en anglais seulement), Stephanie Chu, vice-rectrice à l’enseignement et à l’apprentissage à la KPU, a qualifié David de « visionnaire et de catalyseur de progrès importants en Colombie-Britannique et en Ontario, particulièrement dans les domaines des technologies éducatives, du perfectionnement professionnel des éducateurs, de l’apprentissage en ligne et de l’éducation libre ».

Allocution du récipiendaire du doctorat en droit :

« J’aimerais commencer par remercier Lekeyten pour la bénédiction qui a lancé la cérémonie de remise des diplômes ce matin sur le territoire traditionnel de la Première Nation Kwantlen. Je tiens aussi à le remercier pour son soutien aux élèves tout au long de leur parcours éducatif à la KPU et pour le travail des aînés de toute la Colombie-Britannique qui font la promotion de la compréhension et du respect des perspectives, des cultures et des valeurs autochtones.

Je suis absolument ravi d’être ici parmi les diplômés de la Kwantlen Polytechnic University, leurs familles et leurs amis pour recevoir cet honneur. J’ai eu le privilège de travailler avec le corps professoral, le personnel et les administrateurs de la KPU à différents titres au cours des 10 dernières années. Toutes ces expériences ont été mémorables, grâce aux excellentes idées et au bon travail auxquels elles ont donné lieu et qui ont profité aux apprenants.

Avant de continuer, j’ai un petit aveu à vous faire. Je n’étais pas présent à ma première collation des grades à l’Université de Toronto – et j’ai reçu mon baccalauréat ès arts dans un tube en carton. Il est beaucoup moins glorieux de recevoir son diplôme dans une boîte aux lettres que de participer à une cérémonie de remise des diplômes comme celle d’aujourd’hui.

Depuis lors, je n’ai manqué aucune occasion de revêtir la toge et le mortier pour participer aux cérémonies de remise de ma maîtrise et de mon doctorat. Qui aurait cru que j’aurais eu une autre chance de porter ces vêtements aussi symboliques?

J’ai des amis et des collègues qui sont présents ici aujourd’hui, ainsi que des collègues qui regardent la diffusion en direct de Toronto et de Cape Town. Les membres de ma famille sont également ici ce matin, et ils savent que j’ai tendance à être émotif lors d’événements comme celui-ci. Je vais donc faire de mon mieux pour exprimer ma gratitude de recevoir cet honneur et offrir quelques réflexions aux diplômés de la KPU.

La collation des grades nous offre l’occasion de nous réunir en tant que communauté universitaire pour célébrer les réalisations de nos apprenants et réfléchir à notre travail d’éducateurs, et cette activité suscite des sentiments puissants chez chacun d’entre nous.

Et c’est une bonne chose, parce que la remise des diplômes nous permet de reconnaître les étapes importantes de notre parcours d’apprentissage personnel.

En tant que parent, partenaire ou ami, vous avez le droit absolu de rayonner de fierté et de vous réjouir bruyamment en voyant votre fille, votre fils ou votre ami traverser la scène ce matin pour recevoir sa propre reconnaissance académique, sachant très bien qu’il s’agit d’une autre étape importante de son parcours de vie – un parcours qui vous a probablement déjà fait vivre un certain nombre de moments mémorables.

En tant qu’étudiants, au cours des dernières années, vous avez eu le privilège de vous plonger dans l’apprentissage offert par un établissement reconnu pour son enseignement. Vous avez eu la chance de travailler avec une merveilleuse équipe de professeurs, dont l’objectif principal a été de vous transmettre les connaissances et les compétences nécessaires pour évoluer dans un monde dynamique et changeant de façon confiante et en poursuivant un but – avec en prime un diplôme de la KPU pour vous appuyer.

Vous êtes arrivés à cette destination importante pour vous tous, tant sur le plan professionnel que personnel. Savourez chaque minute de cette réussite.

Toutefois, comme vous le savez probablement, votre tâche ne s’arrête pas là. Quelle que soit la profession que vous exercerez, vous devrez continuellement perfectionner vos compétences, afin de rester parmi les meilleurs.

J’ai occupé 14 postes différents dans ma carrière depuis mon premier diplôme universitaire – et je sais que ce n’est pas encore terminé. J’ai côtoyé le président de la KPU, M. Davis, dans cinq des postes qu’il a occupés au cours des 20 dernières années. C’est donc dire que même si vous vous attendez à ce que votre voie soit toute tracée à partir de maintenant, ce ne sera probablement pas le cas. De multiples engagements professionnels et d’autres apprentissages vous attendent.

J’ai moi-même travaillé dans les secteurs public et privé et j’ai aussi été travailleur autonome. Dans chaque cas, j’ai essayé d’apprendre de toutes les personnes que j’ai côtoyées et j’ai cherché d’autres sources de connaissances – souvent en ligne – pour combler les lacunes.

La leçon pour vous est simple : soyez prêts à affronter les obstacles qui se présenteront sur votre chemin après vos études. Tirez profit de toutes les connaissances qui s’offrent à vous, partout et en tout temps.

Vous devrez continuellement acquérir les compétences et les connaissances qui vous permettront d’être souples et efficaces dans une vie professionnelle qui pourrait s’étendre sur 40, voire 50 ans. Plusieurs possibilités de carrières se présenteront à vous.

Concentrez-vous sur les occasions qui attisent vos passions et stimulent votre sens du devoir pour faire une différence dans le monde, et consacrez‑y toute l’énergie que vous avez.

La bonne nouvelle, c’est qu’en tant que diplômés de la KPU, vous avez tous les atouts nécessaires pour tracer votre propre cheminement, confiants dans les connaissances et les compétences que vous avez acquises, et animés par l’ambition de maintenir le cap.

Vous faites partie d’une génération qui se concentre sur les objectifs, l’autodétermination et le perfectionnement personnel. Et maintenant que vous savez que votre parcours professionnel vous amènera dans des industries, entreprises et rôles divers, vous devez devenir des champions de l’acquisition itérative de compétences judicieuses, que viendront guider vos propres besoins.

Vous êtes aujourd’hui au point de départ de la prochaine étape de votre vie. Profitez bien de l’expérience et embrassez l’avenir avec enthousiasme. »

Regardez le discours de David sur YouTube. Il prend la parole après environ 47 minutes (en anglais seulement).