5 questions sur l’initiative d’analyse de l’apprentissage à l’échelle provinciale d’eCampusOntario

Main tenant un stylo au-dessus d’un graphique à barres bleu et orange
Photo de Lukas sur Pexels
27.09.2019 - 5 min. Lire

Le bac à sable des technologies pédagogiques d’eCampusOntario est un banc d’essai où les établissements membres peuvent concevoir conjointement, mettre à l’essai, exposer et mettre en commun leurs expériences dans le domaine des technologies et des outils numériques émergents. L’une des technologies abordées dans le prochain bac à sable sera l’analyse de l’apprentissage, une technologie qui intéresse les collèges et universités de l’Ontario. Emily Carlisle, responsable des programmes numériques d’eCampusOntario, explique ce qui est prévu pour l’analyse de l’apprentissage dans ce bac à sable.

Comment décririez-vous l’analyse de l’apprentissage?

Grâce à la collecte, la mesure, l’analyse et la communication de données, l’analyse de l’apprentissage montre les interactions des apprenants et des apprenantes dans des environnements éducatifs en ligne. Elle peut, par exemple, montrer qu’un étudiant a visionné une vidéo ou téléchargé un fichier dans un SGA. À l’aide de ces données, les éducateurs et éducatrices, les établissements et les personnes apprenantes cherchent à encourager l’apprentissage autodirigé, à prédire le rendement, à augmenter les taux de rétention et à trouver des moyens d’améliorer les milieux d’enseignement et d’apprentissage.

Fondamentalement, les notes ne représentent qu’un aspect du parcours d’apprentissage, tandis que l’analyse de l’apprentissage a le potentiel d’élargir la compréhension des comportements des personnes apprenantes et des milieux d’apprentissage.

Pourquoi l’analyse de l’apprentissage suscite-t-elle maintenant un intérêt?

En 2018, eCampusOntario a fait parvenir le Sondage sur les services technologiques éducatifs partagés aux professionnels de l’enseignement postsecondaire pour prendre connaissance de la variété des services offerts. La plupart des répondants s’intéressaient vraiment à l’analyse de l’apprentissage, même s’ils ne l’utilisaient pas. Le grand intérêt manifesté par les collèges et les universités de l’Ontario nous a amenés à nous concentrer sur l’analyse de l’apprentissage dans cette deuxième série de notre bac à sable des technologies pédagogiques.

En quoi le projet pilote d’analyse de l’apprentissage d’eCampusOntario se distingue‑t‑il?

Notre bac à sable des technologies pédagogiques — le programme dont relève le projet pilote — permet l’expérimentation et la collaboration entre les établissements. Étant donné que la plupart des répondants à notre Sondage sur les services technologiques éducatifs partagés de 2018 s’intéressaient à l’analyse de l’apprentissage, mais ne l’utilisaient pas encore, nous nous sommes demandé pourquoi ne pas concevoir conjointement une solution potentielle pour l’analyse de l’apprentissage avec les établissements. De cette façon, nous pouvons non seulement avoir une meilleure idée de ce que nos établissements veulent et peuvent faire au chapitre de l’analyse de l’apprentissage, mais aussi concevoir un outil en conséquence.

Dans ce cycle de notre bac à sable, nous nous concentrons simplement sur la conception conjointe du plan directeur d’un outil d’analyse de l’apprentissage. Cette approche permettra de tenir de multiples rondes de consultations, pendant et après la conception du plan directeur, afin de s’assurer que la conception proposée répond aux besoins des établissements, avant de pouvoir éventuellement aller de l’avant avec l’élaboration de l’outil d’analyse prévu dans le plan directeur.

Nous empruntons aussi cette voie pour veiller à ce que les valeurs de protection de la vie privée, de transparence et de consentement demeurent à l’avant-plan du projet, tout en expérimentant à quoi pourrait ressembler la conception d’un outil d’analyse de l’apprentissage qui s’adresse aux personnes apprenantes, mais qui demeurerait utile pour les éducateurs et les administrateurs.

Quels sont vos objectifs pour le plan directeur?

Comme je l’ai mentionné, nous prévoyons concevoir conjointement le plan directeur d’un outil d’analyse de l’apprentissage avec des représentants de nos établissements membres. En plus de faire appel à un expert en analyse de l’apprentissage en ce qui concerne l’aspect technique, nous voulons faire entendre les voix des représentants provenant de divers établissements et occupant divers postes, y compris des étudiants et des étudiantes. Grâce à cet échange, nous établirons un ensemble d’exigences considérées comme nécessaires par le groupe pour la conception d’un outil d’analyse de l’apprentissage. Idéalement, nous serons alors en mesure de diffuser le plan directeur auprès d’un public plus vaste et de recueillir des commentaires sur l’outil proposé, avant d’aller de l’avant avec son élaboration.

Toute personne participant au projet de conception conjointe profitera de la collaboration d’autres intervenants jouant différents rôles dans différents collèges et universités, tout en leur permettant de réfléchir plus profondément à la question de savoir à quelle condition et de quelle façon l’analyse de l’apprentissage pour les apprenants et les apprenantes peut profiter à ces derniers, ainsi qu’aux éducateurs et aux administrateurs.

Que peuvent faire les personnes qui veulent participer au projet pilote d’analyse de l’apprentissage?

Restez à l’écoute.  Nous afficherons un appel de manifestations d’intérêt sur notre site Web et sur les médias sociaux. Alors assurez-vous de les consulter régulièrement.